Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted on Fév 27, 2013

Visiter Istanbul

Visiter Istanbul

Aujourd’hui je vous emmène en Orient à quelques heures seulement de Paris: destination Istanbul! En entendant le nom de ce lieu, certains verront apparaître des formes et des couleurs particulières, d’autres des odeurs venus d’horizons lointains. C’est toute cette richesse culturelle que je vous invite à découvrir dans la présentation de cette destination que vous allez lire ici. Véritable pont entre l’Occident et l’Orient,  Istanbul à joué depuis plusieurs centaines d’années le rôle d’un passeur de culture. Heureusement pour nous: cette ville qui fut épargnée par les deux conflit mondiaux recèle de trésors à chaque coin de rue ou presque.

Pont sur le Bosphore, @Tinou Bao

Arriver à Istanbul

Turkish Airlines, Air France, Lufthansa et Swiss Air vous emmèneront presque toujours sur place pour 200 euros l’aller-retour à condition de vous y prendre un peu en avance.  Turkish Airlines a aussi l’avantage de proposer des vols à partir de villes de province (Toulouse par exemple). Grâce à un large choix d’hôtels à Istanbul (la ville est très touristique et très peuplée avec 14 millions d’habitants) Trouver un hôtel n’est pas très compliqué ni très cher. Si vous ne restez qu’un week end, n’hésitez pas à acheter chez un voyagiste une offre vol+hôtel qui sont sur cette destination très compétitive.

Istanbul Pratique

Comptez 3h15 de vol pour relier Istanbul depuis Paris. Il y a une heure de décalage en plus entre les deux villes. La monnaie locale est la livre turque et il faut diviser par deux à peu près pour avoir une idée du montant en euro. Gardez quelques euros sur vous car ils sont souvent acceptés dans les hôtels et chez les commerçants dans les zones touristiques. Pour changer votre argent en livre turque faites le de préférence avant de partir, cela vous évitera de perdre du temps une fois sur place.

Que faire à Instanbul ?

Les activités ne manquent pas et si vous ne restez que quelques jours, il vous faudra faire des choix car vous ne pourrez pas tout voir. Un bon conseil pour vous imprégner de la ville: commencez par faire un tour à pied dans le centre historique: c’est le lieu de naissance de la Constantinople antique puis de la Byzance médiévale : vous pourrez ainsi passer par exemple devant la Sainte-Sophie, le Palais de Topkapi et les parcs qui entourent le musée de la Céramique et le musée Archéologique. Selon vos goûts  visitez au moins un de ces monuments. Personnellement, je vous conseillerai de visiter Sainte Sophie si vous n’avez pas le temps de les faire tous. Depuis 1934, le site n’est plus un lieu de prière mais un musée qui est fermé le lundi. Le prix d’entrée est de 20 LT: un peu cher certes, en particulier si on y va en famille, mais cela vaut vraiment le coup: architecture monumentale, soin apporté aux détails et la richesse des mosaïques devraient vous occuper au moins pendant deux heures.

Hagia Sophia

 

Vous ne pouvez pas aller à Istanbul sans vous rendre dans un hammam. Rendez vous par exemple au Suleymaniye Hamam: ouvert en 1550, il ne fait pas son age: bain chaud, bain froid, massage, thé etc …  vous aurez ainsi deux à trois heures de pur bonheur pour une trentaine d’euros par personne. A ce prix, pourquoi ne pas y retourner une seconde fois avant de partir?

Pensez aussi à aller faire un tour dans le Grand Bazar, en particulier si vous voulez ramener des cadeaux: tapis, bijoux, céramiques, c’est une vrai caverne d’Alibaba dans laquelle il ne faut pas hésiter à marchander les prix, en particulier si vous payez en euros.

 

Grand Bazar d’Istanbul, Dmgultekin

Que manger à Istanbul?

Les spécialités culinaires ne manquent pas. Voici quelques petits conseils d’un repas que vous pourrez commander dans un restaurant: pourquoi ne pas commencer par un Pastirma (fine lamelle de boeuf séchées à l’air libre), puis des mantis à la viande (sortes de ravilis).

Pastirma turc

Accompagnez le tout en buvant un boza – la boisson traditionnelle ottomane faite de boulghour et le blé fermenté, un vrai régal. Pour terminez, vous pourrez commander un baklava en dessert ainsi qu’un bon thé déjà la menthe.

Il ne fait aucun doute qu’après ce voyage d’un week end à Istanbul vous ne pensiez qu’à une seule chose : y revenir afin de pouvoir approfondir vos découvertes.

 

2 Comments

  1. Hello,

    Je suis allé à Istanbul à deux reprises afin d’y passer un week-end prolongé et à chaque fois j’y ai passé d’excellents moments.
    Le moins que l’on puisse dire est que le dépaysement est total. Difficile d’imaginer que l’on n’est qu’à 3h de vol de France.

    Par contre, je conseille de se rendre dans cette ville plutôt vers la fin du printemps (mai-juin) ou juste au début de l’automne.
    Istanbul étant située de part et d’autre du détroit de Bosphore, il y a souvent du vent. C’est agréable lors des belles saisons, mais lorsque les températures baissent, cela vous transperce de toute part.

  2. Merci pour le retour d’expérience Fabrice 😉

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comments links could be nofollow free.