Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted on Juil 15, 2012

Un week-end à Venise

Un week-end à Venise

Venise est une ville chargée d’histoire. A l’origine, la ville fut fondée au 6ème siècle sur des centaines d’îlots marécageux infestés par la malaria. Pourquoi avoir construit une ville en un lieu si improbable?  Pour échapper aux invasions des Huns et des Lombards, en raison d’une navigation très difficile dans les eaux entourant Venise.

La ville connaîtra un essor au point de devenir une ville indépendante, Ses riches commerçants augmenteront la puissance de la ville – le plus connu étant Marco Polo – qui s’étendra jusqu’aux îles Grecques et à l’empire Byzantin, et même au delà de la, route de la Soie. La ville deviendra le plus grand port d’Europe, et l’un des moteurs économiques en Europe où se pressait le gotha Européen.

A son apogée, la ville compte 200 000 habitants et 36 000 marins. En 1650, Venise est la deuxième plus grande ville d’Europe, après Naples mais devant Paris et Milan…Mais rapidement, la ville commencera un long déclin, qui ne cessera depuis. La ville perdra sa puissance maritime, au moment où le commerce Européen se tourne de plus en plus vers les océans en direction de l’Amérique, Mais sa puissance culturelle demeure intacte. Avec son art, ses théâtre, son architecture inégalée, Venise devient la ville la plus raffinée et la plus élégante du 18ème siècle.

La fin de la république Vénitienne aura lieu lors de l’invasion de la ville par Napoléon. Le déclin de la ville continuera, la ville perdant 2/3 de ses habitants et toute activité économique en dehors de l’activité touristique. Il n’en demeure pas moins que Venise est une ville extraordinaire comme il n’en existe nulle part ailleurs. Ses palais sur l’eau, son architecture, ses pigeons de la place Saint Marc, Venise est la capitale des amoureux et des romantiques du monde entier, attirant chaque année près de 300 millions de visiteurs.

Lors de votre voyage en Italie, arrêtez vous à Venise. La ville en vaut la peine et visitez Venise tant qu’il en est encore temps, car la ville s’enlise de plus en plus et souffre de la montée des eaux lié au réchauffement climatique. La ville pourrait disparaître et devenir une nouvelle Atlantide d’ici la fin du siècle, même si de nombreux projets – comme le projet Moïse – visent à protéger la ville des eaux.

Le saviez-vous?

Venise est une ville de 60 000 habitants été fondée sur 117 îles et îles dans la lagune au niveau de l’estuaire du Pô. Plus de 400 ponts relient les différentes îles de la ville. Les bâtiments de la ville, construit sur des îles vaseuses, reposent sur d’innombrables pieux en bois.

Assez parlé, place aux photos

Parvis de la gare.  Au fond, le grand canal et des bâtiments d’architecture vénitienne. Il y a pire non ?

 

Le grand canal

Le grand Canal est le principal canal séparant en 2 Venise, mesurant 50 à 70 mètres de large pour une profondeur compris entre 5 et 10 mètres. Durant des siècles, seul le pont de Rialto permettait de franchir le grand Canal.

Grand canal (largeur : 50-70 mètres, profondeur : 5-10 mètres)

Une ville sans voiture

Le saviez-vous? Venise est la plus grande ville du monde interdites aux voitures. A la place, les bateaux règnent en maîtres dans la cité des Doges. Même les policiers circulent à même l’eau, sur des bateaux de police…

En l’absence de bus, les transports publics sont composés de bateaux-omnibus (vaporetto). Ils circulent autour de nombreuses lignes de vaporetto avec des arrêts tous les 300-400 mètres, comme un bus. On a payé 16 euros chacun pour un pass illimité d’une journée.

Un Vaporetto

Faire un tour en gondole

Les gondoles étaient à l’origine un mode de transport prisé par les riches Vénitien pour se déplacer en ville, l’équivalent des chauffeurs privés actuels. Au 16ème siècle, il y avait pas moins de 10 000 gondoles, contre seulement 400 de nos jours, qui ne sont dès lors plus utilisées que par les touristes. Un mode de transport qui a son prix: comptez entre 80 et 100 euros la promenade de 40 à 45 minutes en gondole.

Le saviez-vous?  Pourquoi les gondoles sont noires? Les riches vénitiens s’affrontaient naguère à celui qui aurait la plus belle gondole – qui n’est pas sans rappeler les voitures en tant qu’objet statutaire aujourd’hui. Cette course à la plus belle gondole, ruineuse, prit fin lors d’un décret dogal de 1562 instaurant une couleur noire à toutes les gondoles.

Place Saint Marc

En bout de ligne 1 du vaporetto (qui mène de la piazza di Roma à la piazza San Marco en passant par le grand canal, que romantico), nous arrivons à la place Saint Marc, tant connue pour son campanile que ses pigeons…

Le campanile. Détruit au début du 20ème siècle, il fut reconstruit à l’identique, pierre après pierre

Les fameux pigeons de la place Saint Marc

Basilique Saint Marc (Basilica San Marco)

La Place Saint Marc est magnifique (comme la totalité de Venise) mais nous ne resterons pas trop là bas car je n’aime pas les zones infestées de touristes (même si j’en suis moi-même un). Selon la loi de Pareto, 80% des touristes restent dans les 20% de zones les plus touristiques, donc il suffit souvent de marcher quelques minutes pour se retrouver seul, sans touristes. Je décide donc de faire un petit tour dans les rues de Venise, en marchant au hasard… Je découvrirai des petits cafés sympas, des petites galeries d’art…

Autres photos de Venise

Voici quelques autres photos de Venise:

Burano

Burano est un petit bourg situé à quelques encablures de Venise. Construit sur 4 îlots, Burano est réputée pour ses maisons colorée, les pêcheurs peignaient leur maison de couleur différente pour la reconnaître même en cas de brouillard intense. Aujourd’hui encore les habitants sont dans l’obligation de repeindre leur maison une fois par an dans la même couleur que d’origine.

@Catullo Roberto

@Saffron Blaze

Cette visite de Venise se termine maintenant. Pour finir, laissez moi vous donner un petit conseil pratique. l’hébergement à Venise coûte très cher, comptez 100 euros la nuit ou plus dans les hôtels de la ville. Lors de ma visite, j’ai séjourné à Marcon, une petite ville à 15 km de Venise où nous avons trouvé un hôtel pas cher à 45€ la nuit seulement.

Si vous voulez rester dormir à Venise, sachez qu’il existe des alternatives à l’hôtel. Par exemple, vous pouvez louer un appartement à Venise et avoir des magnifiques studios de 45 mètres carrés à partir de 70 euros la nuit comme le montre la photo ci-dessous si vous vous débrouillez bien.

Mieux que de prendre des hôtels bas de gamme à 100 euros. Si j’avais connu cela à l’époque de mon voyage, j’aurai préféré mettre une rallonge de 25 euros et dormir en appartement sur place que dans un hôtel excentré.

Même si vous cherchez dans le centre de l’ultra-centre, à savoir un Appartement à Venise San Marco (la place Saint Marc) vous trouverez des choses sympas dès 100 euros la nuit.

Voila, cet article est désormais terminé. j’espère que l’article et les photos de Venise vous ont plu et vous donneront envie de visiter cette magnifique ville qu’est Venise, bon voyage et à bientôt sur Weekend-Voyages.com

 

2 Comments

  1. C’est vrai que c’est sympa, mais est-ce bien aussi romantique qu’on le dit ?

  2. Bonjour Aurélie

    C’est très sympa même si je me rappelle avoir eu une des pires engueulades avec ma copine sur la place Saint Marc…

Trackbacks/Pingbacks

  1. Partez à la découverte du pays Savoyard | Weekend-voyages - [...] pas être objectif, mais j’ai un énorme coup de cœur pour cette ville. Surnommée la petite Venise des Alpes,…

Répondre à martin Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comments links could be nofollow free.