Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted on Déc 2, 2013

Des week-ends pour passer son enterrement de vie de garçon

Des week-ends pour passer son enterrement de vie de garçon

J’ai l’impression que les enterrements de vie de garçon reviennent sur le devant de la scène après avoir connu un petit passage à vide. Je me souviens: à la fin des années 90 tout le monde ne parlait que de cela et j’ai même soupçonné certain de mes amis de se décider à se marier … pour mieux pouvoir enterrer leur vie de garçon. Ensuite, au début des années 2000, petit passage à vide. La raison? Peut être parce que les enterrements de vie de garçon étaient un peu organisé à la dernière minute, dans la précipitation la plus totale et qu’au final on mélangeait un peu tout: combien de fois ai-je assisté médusé à un enterrement de vie de garçon qui ressemblait plus à une fête avec cotillons et tout le tralala plutôt qu’à la célébration d’un véritable rite de passage!

 

Heureusement, des entreprises spécialisées dans ce genre d’événement se sont lancées sur ce créneau pour proposer des offres clés en main aux aspirants au mariage ainsi qu’à leurs amis en leur permettant de passer ce moment inoubliable – pendant la durée d’un week-end – dans une grande ville européenne spécialisée dans la fête et dans le monde de la nuit.

Où faire un enterrement de vie de garçon?

Quelles sont les destinations phares pour passer un bon EVG (Enterrement de vie de garçon) ? Quelles sont les surprises qui vous y attendent ?

Il y a bien entendu Paris pour ceux qui habitent en province et qui ne veulent pas aller trop loin. Le programme de la capitale, vous pouvez vous en douter est chargé : boite de nuit, soirée en péniche sur la Seine, activités culturelles plus classiques. Tout est possible dans la ville qui depuis des siècles est la reine de la vie nocturne.

L’Espagne n’est pas en reste : avec Madrid, Barcelone mais surtout avec Ibiza vous pourrez pratiquer en même temps deux plaisirs souvent recherchés : le soleil et la vie nocturne. Aucun doute, vos journées seront bien chargées : plage pendant qu’il fait jour et boite de nuit, restaurant , spectacles dès que la nuit tombera ! Un week-end ne sera certainement pas trop long pour faire tout ce qui vous attend au pays de Don Quichotte.

pacha-ibiza

Ibiza, un endroit festif pour y passer un enterrement de vie de garçon.

Crédits photo: David Boyle

 

L’Europe de l’est s’impose peu à peu comme une des nouvelles destinations des week-ends festifs : Bratislava. Cracovie, Budapest, Prague et Sofia … des noms un peu lointains mais qui ne se situent qu’a deux heures d’avion au maximum et qui riment de plus en plus avec le monde de la nuit et des fêtes qui n’en finissent plus.

fete-aux-bains-de-szechenyi-budapest

A Budapest, il est possible de faire la fête dans des bains thermaux jusqu’au bout de la nuit. Source de l’image

On se doit aussi de mentionner … Amsterdam ! Le quartier rouge, les boites de nuits, j’en passe et des meilleures ! Les amateurs se reconnaîtront et sauront se concocter un petit programme maison.

Tous ces week-ends d’enterrement de vie de garçon sont entièrement personnalisables lors du passage de la commande : vous choisissez les lieux où vous irez et les activités auxquelles vous vous livrerez. Impossible d’en faire la liste tellement elles sont nombreuses. Vous aurez le choix entre des activités … sages (Karting, Paintball, découvertes gastronomiques, restos et boites) et d’autres … un peu moins (boite de Strip tease, Lap dance, boisson à gogo, etc…). En partant explorer l’Europe de la nuit, vous êtes au moins certain de ne pas vivre un énième enterrement de vie de garçon avec un humour … un peu trop potache.

Cet article est désormais terminé. J’espère qu’il vous a plu et à bientôt sur weekend-voyages.com

2 Comments

  1. Que de bonnes idées pour passer un enterrement de vie de garçon.
    J’aime beaucoup tes idées. Merci.

  2. Merci 😉

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comments links could be nofollow free.