Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted on Août 13, 2013

Partir en voyage pour pas cher : mode d’emploi

Partir en voyage pour pas cher : mode d’emploi

Nous sommes début août, et la saison touristique bat son plein… Peut-être n’êtes vous pas parti en vacances par manque d’information ou par manque d’argent ? Dans ce cas, je vous invite à lire cet article, dans lequel je vous résumerai les grandes étapes pour préparer un voyage en France à petit prix.

Etape 1 : L’hébergement

L’hébergement représente souvent la principale dépense de voyage. Pour cette raison, les 2/3 des Français partent là où ils peuvent dormir gratuitement (famille, amis…), seules 1/3 des Français partent dans un hébergement payant (hôtel, camping, location de vacances…). Je comprends cette stratégie – surtout en période de crise – mais pourquoi limiter vos destinations de vacances aux seuls endroits où vous connaissez du monde ? Et que faire si vous ne connaissez personnes habitant un endroit sympa ?

Sachez qu’il est possible de trouver des hébergements de vacances pas chères. Vous pouvez notamment :

Partir à l’étranger : Paris/Nice, c’est 930 km. Paris/Barcelone, c’est 1 040 km. Paris/Pise (Italie) c’est 1 070 km.

Bref, partir à l’étranger ne représente souvent pas un gros coût en transport supplémentaire et vous permettra de voyager moins cher (environ 20 à 30% moins cher).

En allant un peu plus loin (Paris/Split en Croatie, c’est 1 700 km) vous pourrez découvrir des paysages plus beaux que ceux de la côte d’Azur en payant tout 2 fois moins cher (location, nourriture…). Rentable. Mais que faire si vous souhaitez partir en France sans vous ruiner pour autant ? Voici d’autres pistes à explorer :

Chercher une location de vacances pas chère : entre le bon coin et les promos spéciales, vous pouvez trouver des offres très compétitives sur le web

Pensez aux hôtels : lors de mes dernières vacances dans le sud de la France, j’ai dormi une nuit en formule 1 pour 26€ près de Marseille et à 20 km seulement de Cassis. Même en dehors de la promo spéciale, les formule 1 et hôtels similaires vous permettront de partir en voyage pour 200 ou 300€ la semaine.

Les campings : Les campings peuvent être très chers dans les endroits touristiques, mais si vous vous éloignez un peu de la côte ou partez en dehors des zones les plus touristiques, vous pouvez trouver des campings pas chers.

Outre ces solutions, pensez également au couchsurfing ou l’échange de maison, afin de partir gratuitement.

Etape 2 : Le transport

La deuxième étape pour préparer vos vacances, c’est le transport. La majorité des vacanciers partent en voiture pour le côté pratique. Si vous comptez partir en voiture, pensez à faire un tour chez le garage avant de partir pour éviter les problèmes techniques en cours de route. Enfin, pour limiter vos dépenses pour rejoindre votre lieu de destination, vous pouvez :

Fractionner les péages : Les péages coûtent souvent moins chers si vous fractionnez votre voyage que si vous le faites d’un bloc. Jusque 25% d’économies à la clé. En savoir plus

Faire du covoiturage : Lors de mon voyage aux gorges du Verdon et à Nice, j’avais un peu de place de libre dans ma voiture. J’ai proposé une place sur covoiturage.fr et ai ainsi économisé 110€ (un bon d’achat de 20€ de carburant et 90€ pour la vente de la place sur covoiturage.fr). Malin

Rouler à 100 ou 110 km/h au lieu de 130 : vous économiserez environ 2 litres/100 km, soit 60€ sur un aller/retour entre Paris et Nice par exemple. Lors de mon retour de voyage aux gorges du Verdon, j’ai ainsi limité ma consommation en carburant à 3,8 litres/100 km. En cumulant covoiturage et eco-conduite, la dépense en carburant fut limitée à 20€ par tête pour faire Marseille/Nancy…

Rouler sur nationale : Si vous roulez lentement, pourquoi ne pas rouler sur nationale, au moins une partie de votre trajet ? Vous gagnerez de l’argent (en péage et en carburant) et verrez de beaux paysages en prime. Ainsi, en rentrant d’Annecy à Dijon, j’ai préféré la nationale à l’autoroute. Bilan : 40€ d’économisés (25€ en péage et 15€ en carburant) moyennant 1h30 de trajet en plus et de magnifiques paysages du Jura en cadeau prime 😉

Passez par la Suisse : si vous comptez voyager en Italie, préférez passer la Suisse. Lorsque je suis allé de Nancy à Pise, passer par la Suisse me fait économiser 170 km par rapport au tunnel du Mont Blanc, et le coût annuel de la vignette suisse est meilleur marché qu’un seul passage dans le tunnel du Mont Blanc…

 

Outre ces quelques conseils, pensez à regarder les alternatives. Il est souvent moins cher et plus pratique de voyager en avion et de louer une voiture à votre arrivée que de descendre en voiture. Ainsi, j’ai payé 58€ par personne un aller/retour Paris/Barcelone (contre 600€ pour un trajet similaire en voiture). A un autre moment, j’ai payé 10€ par personne (on était 3) pour louer une Twingo neuve sur la côte d’Azur. Louer peut être plus intéressant que de payer très cher de l’entretien pour votre vieille voiture.

Etape 3 : Une fois sur place

Ca y est, vous êtes arrivés sur votre lieu de destination… Les vacances commencent : plage, randonnée en montagne, musées, apéro au café ou chez vous… mais les dépenses aussi… Alors comment faire pour limiter vos dépenses de voyage une fois sur place ? Voici quelques conseils !

Partez à l’étranger : J’aime partir à l’étranger pour découvrir chaque année de nouveaux endroits… Et puis voyager à l’étranger coûte souvent moins cher qu’en France

En Italie, on peut très bien manger au restaurant pour 10€ ou même manger une pizza pour 4 ou 5€… En Croatie ou en Grèce, on peut manger pour 7 ou 8€ au restaurant, et les consommations au bar coûtent 2 fois moins cher qu’en France… Pourquoi ne pas partir à l’étranger pour vous faire plaisir en dépensant moins ?

Faites vos courses avant d’arriver à destination : Dans les lieux touristiques, les prix sont souvent gonflés de 20 à 30%, voire de 100% dans certains cas, comme dans les stations de ski isolées des grandes villes. C’est logique. D’un côté, les commerçants doivent faire leur chiffre d’affaire sur une courte période, et de l’autre, ils savent que vous n’allez pas faire 100 km pour vous ravitailler en nourriture…

Pour éviter de vous ruiner, pensez à vous arrêter dans les grande villes précédant votre destination pour faire vos courses, notamment pour les produits dont le prix au kilo est élevé (viande, boissons alcoolisées, produits de toilette…) afin de faire des économies.

Et les visites…

Concernant les visites maintenant, vous pouvez limiter les dépenses par exemple en :

Utilisant les city pass : De nombreuses villes touristiques proposent des passes permettant de visiter plusieurs destinations touristiques à un prix moins cher que si vous aviez payé chaque attraction touristique individuellement.

Si vous comptez rester longtemps dans un endroit donné, les city pass peuvent être intéressant

Les musées gratuits : En France, les musées nationaux sont gratuits les premiers dimanches du mois. Pensez-y pour effectuer une visite culturelle sans vous ruiner.

Pensez aux bons plans gratuits : Certains loisirs estivaux coûtent chers (ex : ski nautique) mais vous pouvez aussi passer de belles vacances sans vous ruiner. La randonnée, c’est gratuit. Les baignades dans les lacs sont souvent gratuits et plus agréable que de vous entasser comme des sardines au bord de la mer.

Vous aimez la montagne ? Sachez que plusieurs stations de montagne se sont regroupées et pour 1€ par personne et par jour, vous avez accès à des remontées mécaniques, des patinoires, des terrains de tennis… Sympa non ? En savoir plus

Cet article est désormais terminé. J’espère qu’il vous a plu et à bientôt 😉

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comments links could be nofollow free.