Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted on Juil 17, 2012

Partir en vacances pour pas cher: mode d’emploi

Partir en vacances pour pas cher: mode d’emploi

45% des Français ne partiront pas en vacances cet été, un nombre qui ne cesse de croître sur le long terme (35% il y a 10 ans). 59% des ouvriers et 65% des bas salaires ne partent pas en vacances comme le montre cet article. En effet, les vacances d’été représentent souvent un budget lourd pouvant s’élever à plusieurs milliers d’euros. Dans le même temps, 25% des Français assurent les 2/3 des départs en vacances comme le montre cet article du Nouvel Obs. Et, contrairement aux idées répandues, ce ne sont pas forcément les plus riches. Certes plus on est riche, plus on part. Mais il y a bien des gens modestes qui partent et des cadres qui ne partent pas. Et les étudiants partent massivement en vacances malgré un budget souvent limité. Partir en vacances sans vous ruiner est possible, suivez le guide.

I. Voyager pas cher

Il existe de nombreux trucs pour voyager pas cher. Sur mon autre blog candix, je donne de nombreux conseils pour voyager pas cher que je vous conseille de lire, comme les articles « 6 et 5 trucs pour voyager pas cher » Voici maintenant 10 conseils de bon sens pour vous aider à moins dépenser en voyage

1/ Roulez en voiture sans vous ruiner

Pensez à mutualiser vos dépenses. Et en plus c’est convivial. Rouler à plusieurs personnes en voiture (des amis ou du covoiturage) évite de rouler seul, limite les émissions de co2 et vous permet de diminuer vos frais de transport. En covoiturant cet été, j’ai économisé en tout près de 400 euros en frais de transports. Et vous? Truc: Le plus gros site de covoiturage se nomme covoiturage.fr, représentent environ 70% des covoiturages en France (des centaines de milliers de trajets proposés). j’ai déjà trouvé des covoitureurs et covoiturés ainsi.

2/ Prenez le train sans vous ruiner

Il existe de nombreux moyens de voyager en train pour pas cher. J’ai parcouru 6000 km de train avec 130 euros lorsque j’ai fait le tour des écoles de commerce en 2007 (grâce aux points S’miles). J’ai voyagé pour 40 euros entre Bordeaux et Nancy en TGV grâce aux id Night. Pensez également au site Trocdetrains.com où les voyageurs peuvent revendre leur billet. Enfin, outre les cartes de réduction (12-25…) ou la réservation longtemps à l’avance, la SNCF est en train de mettre en place des lignes de TGV à très bas coût depuis des gares secondaires (comme au départ de Marne La Vallée). Truc: Il est possible désormais de voyager en bus (Eurolines) sur certains trajets à l’intérieur de la France. Renseignez-vous, cela peut-être intéressant si vous n’êtes pas pressé.

3/ Prenez l’avion sans vous ruiner

Il existe de nombreux moyen de ne pas vous ruiner en avion. Cherchez des vols avec des comparateurs de billets tels que Skyscanner, cherchez au départ de plusieurs aéroports proche de chez vous et sur plusieurs dates. Enfin, préférez réserver les plus grosses dessertes aériennes, car la concurrence étant plus rude sur ces dessertes, les prix y sont plus bas et vous pourrez ensuite rejoindre votre destination par d’autres moyens de transports. Pensez également aux compagnies low-cost, qui peuvent se révéler intéressantes à condition d’en maîtriser les règles du jeu. Grâce à quoi j’ai payé 58 euros un aller/retour entre Beauvais et Barcelone. En savoir plus

II. Hébergez vous pour pas cher

Après le transport, l’hébergement est souvent le principal poste de dépense de vos vacances. Pour vous héberger à moindre prix, il existe de nombreuses méthodes.

5/ L’hébergement gratuit

Il est possible d’être hébergé gratuitement en vacances. Je pense notamment au concept de couchsurfing (idéal pour les célibataires, moins pour les couples ou les familles), ou l’échange de maisons entre particuliers. Rassurez vous, la majorité des sites proposent un système de traçabilité, d’assurance et de notation entre Internaute pour limiter au maximum les risques.

6/ Les locations d’appartements

De plus en plus de particuliers louent des appartements à des touristes de passage sur des sites web tels que Wimdu et AirBnB. Pour le loueur, c’est l’occasion d’obtenir un meilleur rendement locatif sans avoir le risque d’avoir un mauvais payeur. Pour vous, c’est l’occasion de retrouver un petit home sweet home à moindre coût lors de votre prochain week-end.

5/ Les hôtels pas chers

Pour ne pas vous ruiner en hôtels, il existe plusieurs solutions. Les solutions dites low-cost telles que les auberges de jeunesse, ou encore dormir dans les transports. Lors d’un week-end de 2 jours/3 nuits, j’ai dormi 2 nuits en train couchette ce qui m’a permis de faire un week-end à tête reposée et de limiter mes frais d’hôtel une fois sur place. Vous pouvez également utiliser des comparateurs d’hôtels tels qu’Expedia pour trouver des hôtels en fonction de vos goûts, du quartier, du prix… Pensez enfin aux chaînes à bas coût. Outre Formule 1, j’ai découvert près de l’autoroute du soleil une nouvelle chaîne intitulée Lemon Hotel, qui propose des nuits en dessous de 30 euros la nuit… Une chaîne à suivre…

6/ Clubs pas chers

En dehors des hôtels, il existe aussi les clubs et villages vacances. Une offre qui peut vous correspondre, si vous partez en famille ou en week-end détente. Comme si vous partez au Spa par exemple. Dans ce cas, sachez qu’il existe de nombreuses offres à bas prix proposées sur Internet.

Conclusion

Certes, partir en vacances en été coûte malgré tout cher. Mais en effectuant de recherche sur le web, en lisant des articles de conseils (comme ceux présents sur candix.fr ou cet article), en vous faisant un réseau de voyageur autour de vous, et surtout en utilisant toutes les techniques à votre disposition, vous pourrez réussir à partir plus souvent en week-end sans vous ruiner. Cet article est désormais terminé. Qu’en pensez-vous? Avez-vous des remarques ou des questions? C’est à vous

8 Comments

  1. J’aurai du en parler steph pour avoir moi meme campé plus de 2 semaines cet été. Ceci etant. Si camper est une solution avant tout economique tout depend. Quand en grece, camper nous coutait 5 euros par nuit et par tete, sur la cote d’azur, c’est bien plus cher. 450 euros pour 3 personnes 1 vlitures et 2 tentes a ramatuelle par exemple. Soit pre de 20 euros par nuit et par tete sans compter le materiel de camping. Dans mon troisieme camping (naiades a port grimaud) le prix de base en pleine saison est de 55 euros la nuit en pleine saison en emplacement tente (mobile home: compter 1 000 a 1 600 euros la semaine). Voyageant en grand groupe cela me revient a 13 a 15 euros la nuit mais en petit groupe, entre tente, materiel de camping, emplacement, la note peut vite devenir chere. Pas forcement economique par rapport aux formule 1 (j ai paye 25,5 euros la nuit en offre flash sur la site) ou aux villages de vacances (350 euros la semaine en pension complete chez vtf a reallon de memoire).

    Il faut des lors etudier le projet vacances au cas par cas, selon la date de vacances, le lieu (proximite de la mer ou pas), le nombre de personnes, la possession d une voiture ou pas…

  2. 55 euros la nuit pour un emplacement de camping !!! Ils se font plaisir dans le sud est, dis moi.
    A ce prix la, il vaut mieux s’orienter vers les locations d’appartements auxquels tu fais référence.

    Sinon, comme tu l’expliques très bien dans ton article, il existe plein d’astuces pour diminuer le coût de ses vacances. Sans se forcer on peut économiser plusieurs dizaines, voir centaines d’euros par an. De quoi nous inciter à partir encore plus souvent 🙂

  3. On était à côté de Saint Tropez… Mais même dans les Landes il y a 3 ans, l’emplacement coûtait déjà 45 euros la nuit… Dans mon camping (les Naïades) Le mobile home était entre 1 100 et 1 600 euros la semaine (soit plus de 200 euros la nuit), et c’est partout pareil… Pour 6 personnes avec les suppléments par personne, l’emplacement revenait à 100 euros la nuit, soit 13 euros/personne/nuit… Heureusement, de nombreux Hollandais ont les moyens de remplir le camping… qui d’ailleurs se dit « hôtel de plein air » et pas « camping ». Plus classe sans doute

    A bientôt 🙂

  4. J’aurais aussi parlé de woofing qui est une alternative gagnante gagnante pour les personnes qui voyage de ville en ville pour quelques jours.

  5. Bonjour Rocky

    Cela semble intéressant en effet, mais j’avoue ne pas en parler dans la mesure où je n’ai pas pu tester moi-même ce concept, et préfère donc ne pas parler de ce que je ne connais pas. Merci pour ta remarque constructive 🙂

  6. Les Vols low-cost sont quand même une bonne solution mais il faut faut attention aux prix des navettes qui relient les aéroports « secondaires » au centre ville…

  7. Oui tout à fait Pierre. Après quand je suis parti à Barcelone, l’avion était certes parti de Beauvais (rajouter temps et argent pour rejoindre Beauvais) mais avait atterri à l’aéroport principal de Barcelone, situé à 10 km seulement du centre-ville. Du coup, un bus de ville à quelques euros seulement avait suffi pour rejoindre la vieille ville. D’où le conseil: si plusieurs aéroports sont proposés, recherchez leur localisation avant de choisir votre aéroport d’arrivée (il y a 2 ou 3 aéroports proposés pour Barcelone par exemple) 🙂

Trackbacks/Pingbacks

  1. Le moyen de transport idéal pour vos week-end | Weekend-voyages - [...] Bus, voiture, covoiturage, train, train de nuit, avion, avion low-cost, voire bateau, les choix de transport sont multiples lors…

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comments links could be nofollow free.