Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted on Nov 24, 2011

Immersion à Copenhague

Immersion à Copenhague

Jérémy est l’auteur du blog demainjechange.com, un blog intéressant sur le thème du développement personnel. Au travers de ses différents articles, Jérémy partage avec ses lecteurs son point de vue sur des thématiques aussi diverses que les relations humaines, l’efficacité ou l’amélioration de son style de vie, afin d’aider ses lecteurs à réaliser les choses qui leur tiennent vraiment à cœur.Passionné de voyage, Jérémy, appréciant par ailleurs mon blog et notamment sa rubrique « voyages », a décidé de partager avec nous son voyage à Copenhague.

Immersion à Copenhague

Je me suis rendu à Copenhague pour le week-end du 11 novembre. Les pays scandinaves me passionnent depuis un moment, et après une escapade en Norvège il y a quelques mois, j’ai jeté mon dévolu sur le Danemark, et plus précisément sur sa capitale, Copenhague, pour ma seconde expédition en terre viking.

Je ne vais pas vous la faire à la Wikipédia, sachez simplement que Copenhague est la plus grande capitale scandinave (1,5 millions d’habitants environ), ce qui en fait une ville de la taille de Lille, à peu près. A échelle humaine, tout en étant une vraie grande aire urbaine, ce qui est vraiment appréciable. Elle est située sur la côte Est du pays, à quelques encablures de la Suède.

Mais trêve de bavardages : qu’est-ce qu’il y a donc à faire / à voir à Copenhague ?

Ruelle, centre ville de Copenhague

Ruelle, Copenhague

Les immanquables :

Quand je voyage, je préfère prendre l’atmosphère de la ville, rencontrer les habitants dans les quartiers vivants, partager un verre avec eux et échanger sur nos différences et nos points communs. Je ne suis pas fan des visites touristiques stricto sensu, à savoir l’enchaînement des musées et des monuments au pas de course avec l‘objectif de prendre un maximum de photos en un minimum de temps. Aussi, les immanquables pour moi ne seront pas forcément les mêmes pour vous, et inversement.

Nyhavn. Littéralement « le nouveau port ». C’est la carte postale typique de Copenhague. Ses maisons colorées, ses bateaux, ses cafés et restaurants, c’est un endroit très prisé des touristes, été comme hiver. Heureusement, en Novembre et en pleine semaine, les lieux étaient calmes et on a pu profiter de la sérénité de l’endroit.

Bateaux et maisons traditionnelles, Nyhavn, Copenhague

Nyhavn

 

– Christiania. Un village dans la ville. Enclavé dans le riche quartier de Christianshavn, c’est un village plein de hippies, d’artistes, de caïds, d’excentriques … Un endroit hors du temps absolument fascinant et incroyable. Les photos y sont interdites, l’atmosphère est vraiment particulière. On s’y est promené en vélo afin de profiter pleinement de l’ambiance. Tout simplement un de mes endroits préférés de Copenhague !

Christiania, Copenhague

Christiania

Je viens de vous citer les deux immanquables, qui peuvent être fait dans la même journée. Dans les endroits/expériences que je recommande également, vous trouverez :

– Grimper la Round Tower et admirer Copenhague de son point le plus élevé. Avec un peu de chance, vous pouvez même apercevoir Malmö et les côtes suédoises.

– Rendre visite à la Petite Sirène (Den Lille Havfrue en danois) d’Andersen. Quand j’y étais, elle avait pris la destination de Shanghai pour l’exposition universelle. Je n’aurai donc pas eu le plaisir de la voir, mais si j’en crois la taille du rocher sur lequel elle est habituellement posée, elle doit être vraiment toute petite (de l’ordre du Manneken Pis à Bruxelles, si ça vous parle !).

– Louer un vélo et faire le tour de la ville en empruntant les nombreuses pistes cyclables. Les danois sont très portés sur l’écologie et le développement durable. Hiver comme été, les habitants de Copenhague enfourchent leurs vélos pour se rendre au travail ou ailleurs. En plus d’être bon pour la planète, ça permet à la ville d’avoir très peu de circulation, d’où la sensation de tranquillité quand on s’y promène.

Vélos, Copenhague, au Danemark

A savoir avant de partir au Danemark

– Les danois parlent tous un anglais absolument parfait. On a même rencontré un vieux pécheur complètement bourré sur le port qui nous a tenu un discours dans un anglais impeccable. Bluffant.

– Les danois ne sont pas passés à l’Euro, pensez donc à changer votre argent en Couronne Danoise lorsque vous vous y rendez (1 euros = 7,45 DK, la solution de facilité pour convertir sans se prendre la tête, c’est de ramener la Couronne Danoise à notre bon vieux Franc, tant qu’on reste dans des sommes relativement petites, on ne sera pas très loin de la vérité).

Budget pour partir à Copenhague

La vie en Scandinavie est très chère, et Copenhague ne fait pas exception à la règle. Pourtant, globalement les tarifs m’ont semblé moins élevés qu’à Oslo, par exemple, où là, ça dépassait réellement l’entendement, pour le provincial que je suis. Le Danemark n’étant pas dans la zone euro, la comparaison des tarifs est difficile, car à moins de se promener systématiquement avec une calculatrice, la conversion reste assez approximative. Je dirai que globalement, Copenhague et Paris se situent au même niveau, par rapport au coût de la vie en général, mais il y a moyen de trouver des petits bars et des restaurants super sympas et vraiment pas chers.

Le bilan général :

J’ai aimé : la tranquillité de la ville, les nombreux espaces verts, la décontraction des danois, leur ouverture d’esprit et leur gentillesse.

Ce qui m’a surpris :

– le climat étonnamment doux pour la mi-novembre. Entre 4 et 9 degrés globalement, même si je n’ai pas passé mes journées les yeux rivés sur le thermomètre.

– les magasins qui ferment tous très tôt (rares sont ceux encore ouverts après 18h).

Je n’ai pas aimé : la nuit qui commence à tomber à 15h30. Difficile du coup de prévoir des grosses excursions dans la journée. Contrairement aux espagnols qui décalent leurs journées en vivant plus tard, les danois eux profitent de la luminosité en se levant plus tôt le matin. Dur de suivre le rythme, en vacances !

Pour conclure, j’ai vraiment apprécié mon séjour à Copenhague et je ne peux que recommander de vous y rendre également ! Personnellement, j’y retournerai !

Retrouvez Jérémy sur www.demainjechange.com

Et vous, vous y avez déjà mis les pieds ? Qu’en avez-vous pensé ?

 

1 Comment

  1. Demandez à cinq économistes et vous obtiendrez cinq réponses différentes – six si une personne a fréquenté l’Université Harvard.

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comments links could be nofollow free.