Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted on Mai 9, 2012

Guide du transport aérien en Europe

Guide du transport aérien en Europe

 

Au cours de ces dernières décennies, avec la libéralisation du transport aérien, le prix des billets d’avion ont piqué en chute libre, ce qui a permis à de plus en plus de monde de se déplacer en avion sans se ruiner. Le succès exponentiel des compagnies à bas coût suit cette tendance – je suis souvent surpris de voir qu’un trajet en avion coûte généralement moins cher qu’un même trajet en bus ou en voiture…

 

Alors, si vous comptez prendre un avion lors d’un prochain week-end prolongé de 4 ou 5 jours, laissez-moi vous présenter une infographie réalisée par Expedia, un des leaders mondiaux du voyage en ligne. Vous trouverez notamment les réponses aux questions suivantes :

 

–  Quels sont les plus grands aéroports européens, ceux où le choix de vols est le plus conséquent ?

 

–  Quel est le prix du WiFi ou du parking à l’aéroport ou vous allez vous rendre, et éviter de mauvaises surprises (comme lorsque j’ai du payer près de 10 euros de parking à Berlin par exemple)

 

–  Savoir quand mieux vaut acheter vos cadeaux au duty free ou dans le pays en question. En effet, parfois, les duty free margent tellement que leur prix ne sont pas toujours compétitifs…

 

–  4 conseils pour voyager en toute sérénité

 

Si vous comptez voyager en avion pour votre prochain city-trip à Istanbul ou à Barcelone par exemple, vous serez prévenus.

5 Comments

  1. J’adore les infographies. D’après les informations données par Expedia.fr dans celle-ci, on peut voir que l’on est pas si mal lotis à l’Aéroport Charles de Gaulle.

    C’est le moins cher pour stationner en parking et les prix du Wifi sont plutôt corrects. Le centre-ville n’est pas excessivement éloigné et CDG propose le plus grand nombre de destinations de vol.

    Pour le cadeau de dernière minute, c’est pas trop mal non plus finalement : le J’adore de Dior met du plomb dans l’aile mais le prix est correct pour le Code de Giorgo Armani.

    Merci pour le partage !

  2. Bonjour Rio Orange

    Pour CDG, je n’ai jamais trop aimé cet aéroport malgré tout. J’ai des standards plus haut en tête. Je pense aux sièges longs en cuir mou que j’aime squatter avec le Wifi à l’oeil à l’aéroport d’Amsterdam. Ou les aéroports en Asie, qu’on peut relier simplement au centre-ville avec des taxis bon marché ou des lignes de métro dédiées. A Pékin ou Hong-Kong, 20 minutes en métro climatisé permettent d’aller au centre-ville. Rien à voir avec le RER.

    Après c’est vrai que niveau vol, il y a un grand choix 🙂 Pour les parfums, certains peuvent être intéressants. J’avais acheté un kit complet Thierry Mugler au Duty Free à CDG à un prix très raisonnable – 65€ je crois – et ma copine avait apprécié 🙂

  3. POur avoir fait pas mal d’aéroport en europe, les statistiques ne sont pas très étonnantes par contre je ne savais pas que madrid possédait un si gros aéroport!

    CDG a d’après moi, des terminaux qui sont de plus en plus dépassé ( on sent l’ancien) comparé à d’autres comme Beijing ou Sydney voir aussi Dubai!

  4. Coucou Tanned

    En fait, cela dépend aussi de chaque ville, car de mémoire, il n’y a qu’un aéroport desservant Madrid contre 2 à Paris (3 incluant Beauvais) et 6 à Londres.

    A coté d’Heathrow et de ses 69 millions de passagers, il y a Gatwick (34 millions) Stansted (18 millions, presque l’équivalent d’Orly), Luton pour les low-cost (10 millions, un peu plus du double de Beauvais), city Airport (3 millions, pour les hommes d’affaires).

    Soit en tout 134 millions de passagers. C’est plus qu’Atlanta (89 millions) et Beijing (79 millions) qui sont pourtant les deux plus grands aéroports du monde.

    A Paris, si on ajoute CDG (61 millions), Orly (27 millions) et Beauvais (4 millions en 2011, sans doute 5 ou 6 en 2012), on est à 92 millions de passagers. Presque deux fois plus que Madrid.

    Quant aux aéroports, je ne connais pas Sydney ou Dubai, mais à Beijing, il n’y a pas photo. terminal moderne, métro confortable et rapide reliant directement l’aéroport à deux stations de métro au centre-ville en 20-25 minutes, air conditionné, a côté, le RER pour CDG fait pale figure…

  5. Il y a plein de villes comme cela comme à Milan ou les passagers sont divisés en plusieurs aéroports. Ce qui est plus étonnant, c’est qu’Amsterdam, avec ses 1 à 2 millions d’habitants, draine près de 50 millions de passagers par an. Ca a beau être un hub, j’ai du mal à comprendre l’importance de cet aéroport.

    Ou encore Frankfurt: 56 millions de passagers, 2 millions d’habitants. Ca a beau être la capitale économique allemande, le ratio passagers/habitants y est énorme…

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comments links could be nofollow free.