Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted on Oct 20, 2013

A la découverte de Cracovie – Partie 1

A la découverte de Cracovie – Partie 1

Cracovie, vous connaissez ? Située au Sud-est de la Pologne et peuplée de 800 000 habitants, Cracovie fut durant longtemps le centre névralgique de la Pologne. En effet, Cracovie fut :

– La capitale de la Pologne durant 800 ans

– La capitale économique de la Pologne durant longtemps

– Le centre culturel et universitaire du pays. Chopin, Copernic ou le pape Jean Paul II ont notamment étudié à l’université de Cracovie

Au cours de la seconde guerre mondiale, la Pologne fut un des pays les plus détruits de la seconde guerre mondiale – 5,8 millions de personnes perdirent la vie durant cet évènement, soit 12 fois plus qu’en France. 90 à 95% des juifs furent tués et la majorité des villes furent rasées comme Varsovie, quasiment intégralement détruite…

Pourtant, le vieux centre historique de Cracovie a miraculeusement survécu aux affres de la seconde guerre mondiale et ne fut pas bombardé. La légende dit qu’un général russe serait tombé amoureux de la ville et aurait refusé de rayer la ville de la carte… D’autres disent que c’est simplement le hasard de la guerre qui a voulu cela…

Toujours est-il que le vieux-Cracovie a été conservé en un excellent état et fait partie désormais du patrimoine mondial de l’UNESCO… A proximité de Cracovie se trouvent également deux sites exceptionnels à visiter : les mines de sel de Wieliczka, réputée pour sa cathédrale souterraine entièrement constituée de sel, ainsi que, dans un autre registre, le camp de concentration d’Auschwitz-Birkenau, tous deux classés au patrimoine mondial de l’UNESCO pour leur intérêt historique unique.

Bref, Cracovie est une excellente destination de voyage le temps d’un week-end. Intéressé(e) ? Alors suivez le guide de voyage.

Quelques informations sur Cracovie

Voici quelques infos utiles sur Cracovie et la Pologne en général :

– La Pologne est reliée à la France par de nombreuses liaisons aériennes à bas prix (notamment avec Wizz Air, le Ryan Air local). Il est donc facile d’aller en Pologne sans vous ruiner (dès 50€ l’aller/retour)

– La langue locale est le Polonais, mais la majorité des jeunes parlent très bien l’Anglais. Connaître la langue de Shakespeare sera suffisant pour vous débrouiller sur place et organiser par vous-même votre voyage. Si toutefois vous n’avez pas envie d’organiser votre voyage par vous-même, sachez que vous pouvez trouver des promos voyages pour partie à Cracovie sans vous ruiner, dès 300€ par personne, vols et hôtels inclus

– Les Polonais sont plutôt accueillants et la nourriture locale est excellente. Testez là 😉

Kotlet, un plat typiquement Polonais

– La Pologne fait partie de l’espace Schengen. Si vous êtes ressortissant de l’UE, tout ce dont vous avez besoin pour vous y rendre est une carte d’identité.

Enfin, le salaire moyen en Pologne étant de 600€ par mois (contre 2 000 en France), le coût de la vie est donc logiquement plus faible qu’en France, environ deux fois plus faible en moyenne. Voici quelques exemples de prix en Pologne

Cracovie France
1 nuit en auberge de jeunesse 10€ 20-25€
1 litre de carburant 1,5€ 1,5€
1 ticket de bus 0,8€ 1,5€
1 kebab 2€ 4€
1 sandwich froid 1€ 4€
1 paquet de cigarette 3€ 6,5€

 

Bref, le coût de la vie est plus faible qu’en France, notamment pour les hôtels et la nourriture. Les visites, l’essence, et les produits de grande consommation (habits, informatique…) sont en revanche au même prix qu’en France. Bref, partir en Pologne le temps d’un week-end est donc un excellent moyen de vous dépayser sans vous ruiner 😉

Que voir à Cracovie ?

Ville riche en histoire et en culture, Cracovie ne manque pas d’intérêt touristique. Quand la majorité des touristes se cantonnent au seul vieux-centre historique, de nombreux autres endroits ne manquent pas d’intérêt, comme Kazimierz, l’ancien quartier juif, le château de Wavel… Alors, faisons une petite visite virtuelle de Cracovie au cours de cet article.

1. Le vieux centre-ville

Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, le vieux Cracovie est d’une très grande beauté. Une image valant 1000 mots, voici quelques photos du vieux Cracovie.

Ancienne muraille de Cracovie.

Pour la petite histoire, la muraille devait être détruite mais un de ses fervents défenseurs ne voulait pas qu’elle le soit. Il dit : « elle protège la ville du vent du Nord et évite la propagation de maladie ». On lui répondit « On a de bons médecins ». Finalement, il dit « s’il y a du vent, cela risque de soulever les jupes des Dames ce qui peut créer de l’inconvenance » et ainsi fut sauvée la muraille…

Le premier Mc Donald’s de la ville. Lors de son ouverture peu après la chute du communiste, la foule s’y pressait pour dépenser jusqu’à 10% de leur salaire mensuel pour acheter un menu Big Mac…

La basilique Sainte Marie, un des plus célèbres bâtiments de la ville d’où joue un trompettiste à chaque nouvelle heure

Une statue…

Il y a quelques décennies, Lénine et Staline venaient régulièrement s’asseoir à cette terrasse et étaient très appréciés dans la vie du quartier. Staline fut nettement moins apprécié quand il revint dans cette ville avec le communisme en cadeau surprise…

Dans cette université ont étudié notamment Copernic et Karol Józef Wojtyła, plus connu sous son nom d’emprunt… Jean Paul II

Château de Wavel

Cathédrale du Wavel

Cracovie, la nuit

Pont des amoureux. Les amoureux mettent un cadenas symbolisant leur amour et jettent la clé dans le fleuve (Vistule, plus gros fleuve de Pologne). La clé étant impossible à retrouver et les cadenas solides, les amoureux qui se quittent coupent le grillage à la pince pour enlever le cadenas, ce qui fait que la ville doit réparer le grillage en permanence…

Kazimierz

Kazimierz est l’ancien quartier juif de Kraków. Voici quelques photos:

Monument à la mémoire juive

Au cours de la seconde guerre mondiale, les Juifs furent traités dans d’horribles conditions. AU Ghetto de Varsovie, jusque 25 000 juifs furent contrains de vivre jusqu’à 100 par maison dans des conditions ignobles… Pour se remémorer l’évènement, les artistes ont hésité : faire une grande sculpture ? A la place, ils ont créé de nombreuses cultures de chaises. Etonnant non ? C’est le but. Faire en sorte que les touristes se posent la question « pourquoi il y a des chaises » et se renseignent auprès des locaux sur l’origine du lieu, et découvrir ainsi l’histoire juive locale…

Cet article est désormais terminé. Dans la prochaine partie de cet article, vous découvrirez le musée Schindler ainsi que d’autres endroits intéressants à visiter autour de Krakow 😉

2 Comments

  1. Toujours de belle photos et idées qui donnent envie de voyager.

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comments links could be nofollow free.